Rue Récamier

par Kim

IMG_3710

__________

LOUISE

C’est ma tenue de Parisienne chic.

Simple en restant élégante, la chemise et les bottines, c’est toujours l’idéal qu’importe les circonstances.

J’ai opté pour une chemise loose à motifs blancs et bleus avec un col mao, associée à une veste de smoking avec des rebords en similicuir pour un effet un peu plus rock’n'roll. Ici, le but n’est pas de faire trop sage, donc pour déniaiser l’ensemble chemise+veste, il faut jouer sur les matières.

IMG_3646

J’ai mixé ma tenue avec de petites bottines léopards (avec de vrais poils, grrrr). Je trouve que l’imprimé de la chemise et le léopard font un mix&match du tonnerre.

J’aime ces bottines car elles laissent apparaître les chevilles, ce qui rend l’allure très très sexy, surtout quand ces dernières sont fines.

IMG_3653

Mon petits détails : cette chaîne d’oreille que j’adore, c’est le petit plus rock et discret. J’ai toujours aimé accrocher des bijoux à mes oreilles, je trouve qu’il n’y a rien de plus sexy que de passer sa main dans ses cheveux pour négligemment montrer un petit bijou.

IMG_3663

IMG_3668

IMG_3643

Total look Zara, stylée peut rimer avec fauchée les filles.

Vernis : OPI collection The Coca Cola Company.

IMG_3706

__________

KIM

Dernière sortie pour le manteau à carreaux

Il a été sans conteste l’une de mes coups de coeur cet hiver, aux heures de gloire de l’imprimé tartan et des pardessus à forme « ovoïde’ (comprenez : arrondie au niveau des épaules).

Une pièce forte, à la fois preppy par son motif (le carreau, le propre du petit écolier anglais !) et décontractée par sa structure un peu nonchalante.

IMG_3679

Plus que l’imprimé-même, la déclinaison de couleurs claires et flashy tranche radicalement avec les traditionnels manteaux d’hiver noirs ou bleus marine…

Pour l’associer, rien de plus facile : il suffit de s’habiller avec de bons basiques dans les tonalités de l’imprimé.

IMG_3687

J’aime la contradiction : porter un total look noir en plein été, porter des camaïeux de blanc et gris clair en hiver. Un peu de lumière, en attendant le printemps !

IMG_3680

IMG_3700

IMG_3669

Manteau : ASOS

Sweat : Gap

Jean : Oasis

Boots : Kookaï

IMG_3707

Shooting rue Récamier, 75007 Paris

Retrouvez un extrait exclusif de Paris c’est Chic dans le quartier Saint Germain des Prés !

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Les Parisiennes sont-elles vraiment snobs ?

par Louise Canto

On nous qualifie souvent de petites pestes bien élevées qui manient l’art du politiquement correct avec brio. Tantôt souriantes et aimables, tantôt odieuses et bêcheuses, sommes-nous vraiment ces snobs que décrivent par les provinciaux et les étrangers ?

Pour commencer, on ne dit pas que la Parisienne est snob, mais plutôt, qu’elle a des snobismes.

Car être snob, c’est très péjoratif après tout. La Parisienne est assez chic pour ne pas se montrer odieuse à tout bout de champ, insulter le serveur qui s’est trompé en rendant la monnaie ou pester systématiquement contre le chauffeur de taxi (en plus, c’est souvent lui qui commence!).

Nos petits snobismes ?

On a des goûts de luxe…

Squatter tous les jours à la terrasse des cafés, se nourrir au Bon Marché, faire du shopping (la première semaine du mois), sortir entre copines, noyer son chagrin d’amour dans un week-end à Prague… il faut dire ce qui est, on voudrait le beurre et l’argent du beurre. On a des goûts de luxe avec un porte-feuille de journaliste fauchée.

 On n’aime pas beaucoup être dérangée.

Il est vrai que, quand quelqu’un essaie de nous arrêter dans la rue, on fait mine ne n’avoir rien vu. Mais en même temps, qui peut nous en vouloir ?

Les gars et leurs pétitions nous prennent en otage, les SDF du métro nous assaillent dès le matin et les innombrables relous nous sifflent pour un 06. On ne va tout de même pas répondre. Alors forcément, à un moment, on ne s’arrête plus !

Ce n’est pas du snobisme, c’est du self-defence.

On a des rêves très… parisiens.

Quand d’autres veulent devenir chanteuses, actrices ou faire de la télé-réalité, nous on veut avoir une chronique chez Ruquier, aller papoter à La Grande Bibliothèque, écrire un livre, être à la tête d’une agence de pub ou être riche… Même nos rêves sont snobs.

Donc oui, nous sommes certainement un peu snob, mais en même temps, c’est un peu cela le charme de la Parisienne.

Toutes les photos sont tirées de l’artiste illustrateur Kiraz.

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Nos inspirations mode

par Kim

Pour nos chères lectrices qui ne seraient pas addicts à Pinterest, on vous a compilé le meilleur de nos inspirations mode en quelques images !

Les inspirations rock de Louise

Retrouvez les sélections de Louise sur le board : « Les inspirations rock de Louise »

__________

Les inspirations preppy de Kim

Retrouvez les sélection de Kim sur le board : « Les inspirations preppy de Kim »

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , ,

Des looks podium à tout petit prix !

par Louise Canto

Pas besoin d’être née avec le portefeuille d’une Rothschild pour s’habiller couture. Adieu frustration, les marques de grande distribution se plient en quatre pour nous offrir un look de podium à petits prix.

J’ai mené l’enquête pour vous dénicher les pièces hautement désirables des collections SS2014, pour toutes les bourses !

Par ici le shopping…

Le sublime jupe de la collection BURBERRY PRORSUM SS2014. Avec ses dentelles, ses bijoux et sa taille haute, elle a fait un véritable carton auprès des rédactrices de mode

Où la trouver à prix léger ? Chez New Look en cliquant ici. 

Diapositive1

La petite robe asymétrique de chez SAINT LAURENT PARIS SS2014. Ultra rock’n'roll tout en restant romantique, c’est notre petit coup de coeur de l’été pour se la jouer fashion.

Où la trouver à prix léger ? Dans toutes les boutiques MANGO.

Diapositive2

On veut se la jouer CHANEL jusqu’autour de notre petit cou. On craque totalement pour ce bijou à perles blanches de la grande maison de la rue Cambon.

Où le trouver à prix léger ? Chez ZARA of course.

Diapositive3

C’était la star des streetstyles des dernières Fashion Week : le jean troué. Mais on ne vous parle pas de petits trous d’usure, cet été c’est le maxi trou grunge que l’on va porter fièrement avec de jolis talons.

On va où pour adopter la tendance sans se ruiner ? Chez NASTY GAL, le nouveau site en ligne ultra pointu pour fashionistas économes.

iufv

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Ces 6 prises de tête inévitables lors d’un weekend en amoureux !

par Louise Canto

Le mois de Mai est un vrai bonheur quand il s’agit de partir en amoureux avec son chéri.

Mais si vous vous préparez à une échappée avec votre moitié, il est quasi inévitable que de petites frictions fassent leur apparition. Trois fois rien, juste de quoi alimenter en anecdotes le récit de votre périple pendant un prochain dîner entre amis.

Voici les 6 prises de tête quasi inévitables lors d’un weekend en amoureux :

On est perdu !

Avant même d’être arrivés à destination, les prises de bec commencent parce qu’il ne sait pas lire son GPS et c’est de notre faute parce qu’on est un mauvais copilote.

J’ai plus de batterie !

Mais comment ça vous n’avez pas pris le chargeur d’iPhone ? Bah si, c’était forcement votre responsabilité puisqu’il n’y a pas pensé.

Le cadeau pour mémé.

Bah, comme pour le chargeur d’iPhone, c’était à nous de le prendre ! Voyons !

Le coup de soleil.

Il n’a pas voulu mettre de crème solaire car c’est un homme. Maintenant, l’homme s’est transformé en écrevisse chouineuse. Résultat : on aurait dû prévoir la biaphine dans les valises au lieu de perdre notre temps à chercher la pharmacie de garde.

Le moustique.

C’est sûr, on n’aime pas trop les bêbêtes et encore moins quand elles piquent. Sauf que, quand on allume la lumière en pleine nuit (3h du matin) pour lui demander d’éclater la tronche du moustique, il râle. Il est soupe au lait tout de même.

La salade de saison.

Au moment d’aller faire les courses et de préparer le déj’, Monsieur nous soutient souvent à 100% pour une petite salade avec des crudités du marché. Seulement, deux heures plus tard, il se damnerait pour une bonne côte de boeuf et commence sérieusement à nous courir sur le haricot avec ses « j’ai faim! ».

 Si vous en avez d’autres, faites nous partager !

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , , , , , ,

Nos looks sous la pluie

par Kim


Campagne

Vous avez autant subi que nous le retour de la grisaille à Paris…

Alors qu’on se préparait à vous mettre en scène un look de pique-nique très printanier, on a été forcées de rechausser nos grosses boots et de ressortir nos manteaux.

Mais contre mauvaise fortune, vos bloggeuses ont bon coeur ! La pluie, ça fait partie du quotidien parisien, alors autant l’amadouer avec style.

IMG_3906

La version rock de Louise

Bon, c’est sûr, la flotte, ce n’est pas ce qu’il y a de plus glamour. A moins d’être Megan Fox et de laver une voiture en t-shirt blanc.

Donc pour avoir du style sans ressembler à un chien mouillé, je joue la subtilité. J’associe des pièces dites « classiques » à des pièces rock, je mélange Catherine Deneuve avec Kate Moss (rien que ça).

IMG_3853

Pour le côté rock, je porte de petites bottines noires cloutées sur l’arrière. Je les avais repérées sur les pieds d’une anglaise à Camden, trop timide pour oser lui demander où elle les avait acheté, je l’ai laissé filer avant de refaire tout le marché à sa recherche pour avoir l’info. Parfois, faut oser.

IMG_3912

Mon côté classique, c’est cet énorme sac en daim que ma maman avait eu pour ses 45 ans et dont elle n’a pu profiter qu’un an avant que je ne lui « emprunte ». Il a essuyé mes soirées, les taches de gras ou de vin rouge… bref, disons que je l’ai bien patiné.

IMG_3923

Le trench à la Deneuve, c’est un peu l’arme sexy spéciale pluie. Mais comme je ne suis pas une adepte du total look classique, je coupe un peu l’allure avec un rouge à lèvre bien rouge, des bottines et un gros pull !

IMG_3858

Manteau : Gérard Darel

Pull : Zara

Jean : Zara

Boots : Topshop

Sac : Gérard Darel

Rouge à lèvres : Dolce & Gabbana

La version preppy de Kim

Le défi dès que le ciel se met au gris fixe, c’est d’avoir de l’allure tout en étant parée contre les attaques de la nature qui peuvent survenir à toute heure de la journée.

On associe donc du casual avec des pièces résolument chic : cela donne ici un jean et des boots confort avec une blouse volante à col claudine et un trench minimal noir.

IMG_3843

Envers la pluie et contre tous les vents, c’est l’occasion ou jamais de sortir en ville des vieux croquenots, qui ont retrouvé de leur quotient hype avec le retour en force des 90′s dans nos penderies.

IMG_3940

J’opte aussi souvent pour un chapeau que pour un parapluie. Allez savoir, l’eau doit être mon élément astral.

J’aime la petite touche Annie Hall – tellement preppy ! – que ce vieux modèle vintage vient apporter à la tenue, le temps d’une balade dans les allées du Jardin des Plantes !

IMG_3937

Finalement, merci, ô temps pourri, grâce à toi je me suis replongée le temps d’un look dans mes palettes automnales et ça m’a rafraîchi les idées avant l’arrivée de l’été !

IMG_3827

 Trench : Claudie Pierlot

Pull : Les Petites

Blouse col claudine : Sandro

Jean : Zara

Boots : Timberland

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , , , , , ,

Mais à quoi sert le mois de Mai ?

par Louise Canto

Mais à quoi sert le mois de Mai ?

Le mois de Mai, c’est un peu mi-figue mi-raisin.

Le temps est pourri…

Après un mois d’avril plus qu’ensoleillé, on en serait presque à ressortir les bonnets. La pluie s’est installée et avec elle, toute une ribambelle de nuages gris qui nous pourrissent la vie.

… mais on a des ponts.

C’est vrai que malgré ce temps qui arracherait des larmes à une statue, l’avantage du mois de mai c’est ce grands nombre de ponts et jours fériés qui nous permet de s’improviser de petites vacances ou weekend en amoureux.

On n’a pas de mariage…

Et oui, il y a une vieille superstition qui dirait que les mariages fêtés en mai seraient des mariages malheureux. Alors il faudra patienter jusqu’en juin prochain pour faire la fête et unir les cœurs.

« Mariage en mai ne fleurit jamais »

… mais en mai fait ce qu’il te plait.

C’est avec grand plaisir que tout le monde va appliquer ce dicton tellement pratique.

Alors, quoi de prévu pour votre moi de Mai ?

Comments off

Mot-clés : , , , , , ,

Les virées de la Do It team

par Kim

Arrive le joli mois de mai, et sa flopée de ponts sans fin qui ouvrent des perspectives de week-ends prolongés.

Chez Do It, dès qu’on a plus de 48 heures devant soi, on quitte Paris, notre ville chérie, et on file…

Dans le Bordelais

C’est sur la route des Châteaux que Marguerite part se ressourcer… Du bon vin et des paysages à couper le souffle, que demande le peuple ?

En Normandie

Pour prendre un bon bol d’air pur, Louise part se ressourcer à une heure de train du tumulte parisien. La normandie, ses plages, ses paturages et sa ville de Rouen, un vrai dépaysement.

Dans le Sud

Julie raffole de Saint-Tropez. Allez savoir, peut-être un trop grand manque de soleil pour notre Alsacienne préférée ! Direction Saint-Tropez.

À la campagne

Pour Margot, rien de mieux que de se reposer au coin du feu !

À la montagne

Dépaysement garanti en haut des cimes, loin de Paris pour notre Do It boy Charles. Sa station préférée ? Sans hésiter, Verbier (Suisse).

N’importe où !

Finalement peu importe la destination, tous les goûts sont dans la nature. Ce qui compte, c’est d’y aller ! Vous verrez, Paris est tellement plus belle lorsque l’on revient de voyage…

Et vous, où est-ce que vous partez pendant les week-ends férié ? 

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , , , ,

La fashion map des parcs parisiens

par Kim

C’est toujours la même rengaine quand il s’agit de retrouver des potes pour un pique-nique ou de prendre l’apéro sur les quais.

La logistique vestimentaire pourrait être bien plus cruciale qu’elle n’y paraît…

Pour la jouer stylée et confort, on s’inspire des looks croisés aux quatre coins de Paris.

paris c

Les Buttes Chaumont

Le spot par excellence des dimanches ensoleillés de la rive droite regorge de Parisiens « naturellement » stylés : pour un hipster, point trop n’en faut !

On la joue simple avec des tee-shirts loose, cool avec un bandana dans les cheveux et effortless avec un bon vieux 501 coupé en short.

Jardin du Luxembourg

Du côté du Luco, place au chic parisien entre les étudiantes de la Sorbonne et les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics !

Chemisiers repassés, petites jupes taille haute et blazers décontractés, voilà le dress code dans le Quartier Latin.

Place des Vosges

Dans le Marais, on revendique être bobo jusque dans ses vêtements, laissant toutes les influences créer des looks d’inspi hippie, mais toujours chic !

Mélange d’imprimés, accumulations de bracelets, robes longues : on se croirait presque à Coachella !

Parc Monceau

Pour être raccord à l’ambiance du Parc Monceau, si vous n’êtes pas là pour faire un footing, jouez-là forcément lady chic !

On ose la jupe longueur genou, les derbies un peu girly… Voire une paire d’escarpins toute simple qu’on aura le plaisir de retirer une fois allongée sur la pelouse !

Jardin des Tuileries

Pour qu’on ne vous confonde pas avec un touriste, n’abusez pas de la tendance normcore et par pitié, ne dégainez pas vos baskets de sport dans des claquettes de piscine.

Une valeur sûre, c’est le jean, qui peut être porté plus sportswear avec des baskets ou plus élégant avec des mocassins. À vous de voir… et ouvrez l’oeil, vous croiserez peut-être parfois des oiseaux de la Fashion Week traverser le Jardin dans des accoutrements incroyables !

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , , , , , , ,

Une Do It Girl à Coachella

par Kim


photo 5

Vous en avez rêvé, une Do It Girl l’a fait !

Direction la West Coast le temps d’un article, histoire de vous faire revivre l’ambiance de ce festival mythique.

Ça se passe comme ça à Coachella !

IMG_8805

Imaginez une oasis perdue en plein désert, à l’est de Los Angeles. Des palmiers qui sortent de terre au milieu de nulle part.

Une grande roue.

Un astronaute géant sur roulettes, propulsé par les rayons du soleil brûlant.

Welcome to Coachelland!

IMG_8905

Si l’exotisme du décor a un charme fou, c’est avant tout par sa programmation éclectique et hautement bankable que le festival a acquis ses lettres de noblesse.

Pop, rock, électro, hip-hop, rap, house, heavy metal et même country, il y en a pour tous les goûts !

La preuve ? Entre autres, les concerts de Pharrell Williams (qui s’est payé le luxe d’inviter Jay-Z et Usher le temps d’un duo, normal), Lana del Rey, Calvin Harris, Arcade Fire, Fatboy Slim, Outkast, Woodkid, Aloe Blacc, Nicolas Jaar, The Magicians, Flight Facilities, Disclosure… La liste est longue et loin d’être exhaustive !

Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est un festival haut en couleurs et dont l’ambiance est joyeuse et très bon enfant. Il est commun de siester dans l’herbe à quelques mètres de Diane Kruger et de son boyfriend, de voir Paris Hilton se promener l’air de rien suivie de ses 5 assistants, et de faire la queue au stand de margaritas avec Alessandra Ambrosio. Et la réponse est oui, elle est VRAIMENT bombesque.

IMG_9019

Au-delà des innombrables concerts de midi à minuit, Coachella, c’est aussi (et surtout ?) un grand rendez-vous stylistique : ici, chacun y va de son petit look de festivalier et autant vous dire que tout est permis !

Du simple cache-tétons aux robes longues, tout est bon pour se faire remarquer par les streetstylers. Dégainez vos petits hauts ethniques, votre vieux short 501, accumulez colliers et bracelets… C’est l’occasion ou jamais de tout donner !

photo retouchée coachella

Mais les fringues ne sont pas les seuls moyens d’expression à Coachella : l’art est aux quatre coins du festival. Sculptures improbables, robot géant en rouille, miroirs géométriques, escargot en CDs… Des oeuvres originales qui contribuent à rendre l’environnement d’autant plus enchanteur.

Même les poubelles vont font des clins d’oeil arty !

photo 3

J’espère vous avoir retranscrit au mieux cette expérience unique au travers de ces quelques clichés pris à l’iPhone durant les 3 jours de festivités.

Mais voilà, comme on ne croit pas aux oasis tant qu’on en a pas vue une dans la réalité, Coachella, il faut le vivre pour le croire.

Perso, je ne suis toujours pas remise de ce rêve éveillée.

photo 4

Partants pour la prochaine édition ? Quelques conseils :

• Soyez réactifs sur la réservation des pass : les deux week-ends sont sold out en 45 mins !

• Le style avant tout, mais le confort surtout : ne vous accoutrez pas trop, il fait encore plus de 25 degrés à 23h du côté d’Indio… Par ailleurs oubliez les chaussures fermées ! Mis à part pendant les concerts, j’ai personnellement marché tout le long du festival pieds nus, comme les vrais !

• N’oubliez pas la crème solaire et de vous hydrater (pas qu’avec de la bière !), la chaleur est mortelle. Pour info, les bouteilles d’eau sont à 2 dollars sur le festival.

• N’oubliez pas votre pièce d’identité si vous souhaitez profiter des boissons alcoolisées.

• Pas besoin de pique-nique : vous vous perdrez déja dans la multitude de stands que proposent le festival ! Et pour en rassurer plus d’un : il y a des options veggies, vegan, sans gluten et même kasher. Pour tous les goûts, on vous dit !

N’hésitez pas à poser toutes vos questions en commentaires !

IMG_8863
IMG_8926

IMG_8942

Merci à la team #yallahcoachella Manon, Johanna et Annabelle pour les photos !

Comments off

Mot-clés : , , , , , , , ,